Les robots en action !!!

Nous vous rappelons que nous avons participé et gagné le prix du blog Midi Pyrénées 2017. Nous ne sommes pas allés à Toulouse pour la remise des prix, donc nous avons économisé le prix du trajet que l’association des parents d’élèves avait accepté de financer et, à la place nous avons acheté 4 robots : 2 blue bot, 1 thymio et  1 mbot

 

 

 

 

 

 

 

Nous les avions déjà découverts lors de la finale du rallye sciences 2017 à Toulouse !

J’adore les robots mon préféré thymio. Aurélien 😎

Ils sont trop bien et en plus trop beau. Bianca 😺😃.

Mon préféré c’est thymio. Cassie 😋😺

Le chemin de fer

 

Résultat de recherche d'images pour "photo de chemin de fer"

En 1820, c’est le début du chemin de fer mécanisé.

Au Moyen-Age déjà, on utilisait ce type de transport dans les mines. Les premiers chemin de fer étaient construits en bois.

Le 26 février 1823, on autorise la construction de la première ligne française à Saint-Etienne.

Résultat de recherche d'images pour "photo de chemin de fer"

L’usage de voies constituées de rails de bois sur lesquels circulaient des chariots hippomobiles, est attesté en Alsace dans les années 1540, puis s’est répandu en Europe. Au début du 18ème, on commença à employer le fer pour les roues comme pour les rails, et ces systèmes prirent le nom de tramways. Typiquement, les roues étaient guidées dans des ornières revêtues de plaques métalliques. Vers la fin du xviiie siècle, un ingénieur anglais, William Jessop conçut les rails à ornière destinés aux roues à boudin, pour un projet à Loughborough (Leicestershire), en 1789. En 1802, Jessop ouvrit le Surrey Iron Railway dans le sud de Londres, qui semble bien avoir été, bien qu’il fût à traction hippomobile, le premier chemin de fer public du monde9.

Résultat de recherche d'images pour "photo de chemin de fer"

james Watt, inventeur et ingénieur en mécanique écossais, apporta en 1769 à la machine à vapeur les améliorations qui permirent d’en généraliser l’usage et encouragèrent d’autres expériences.

Le téléphone

  • Alexander Graham Bell, né le 3 mars 1847 à Edimbourg en Ecosse, est un scientifique, ingénieur et un inventeur : il a inventé le téléphone en 1876 .

Ses études:

Il a fréquenté l’établissement d’enseignement  secondaire à Edimbourg le Royal High School de 1858 a 1862  et aussi le Weston House Academy de 1863 à 1864 puis  l’université d’Edimbourg de 1864 à 1865 et enfin l’University college de Londres de 1868 à 1870.

Qu’est-ce-que le téléphone?

Le téléphone est un appareil pour communiquer par la voix d’un endroit à un autre.

Il existe plusieurs types de téléphone : le téléphone mobile, le téléphone fixe…De nos jours, on retrouve le téléphone sous des formes différentes.

Voici la frise chronologique de l’évolution des téléphones;

Le vol en avion

Clément Ader est né à Muret près de Toulouse en 1841 et meurt en 1925. Ingénieur français, il met au point un appareil plus lourd que l’air. Il construit et fit voler le premier avion.

Sa machine volante nommée Éole effectua en 1890 un vol d’une cinquantaine de mètres. Éole ressemblait à une chauve- souris. Il était propulsé par un moteur à vapeur .                                                                                                                                                                                                                                             LOU et LOLA

Le premier télégraphe

Le premier inventeur du télégraphe s’appelle Samuel Finley

Résultat de recherche d'images pour "photo samuel finley"

HISTOIRE

Le premier télégraphe a été inventé en France en 1829 par Samuel Finley, puis s’est répandu dans toute l’Europe en commençant par l’Espagne et fini par l’Allemagne en 1835.

On inventera le téléphone ce qui veut dire que les gens utiliseront le téléphone donc le télégraphe ne servira plus à rien.

PREMIER TÉLÉGRAPHE

 

Résultat de recherche d'images pour "le premier télégraphe"

DERNIER TÉLÉGRAPHE

 

Résultat de recherche d'images pour "le dernier télégraphe"

Enzo et Nicolas

 

 

 

 

 

La grande découverte des Curie

Pierre et Marie Curie :

Marie est née le 7 novembre 1867 (Maria Salomea Skłodowska naît à Varsovie, son père est professeur de mathématiques et de physique, et sa mère institutrice), Pierre, le 15 mai 1859 (naît à Paris).

Marie Curie meurt car elle est restée trop longtemps devant le radium et le polonium avant que l’on ne connaisse vraiment le danger en 1934.

Pierre Curie est mort d’un accident de la route en 1906.

Sa formation :

1883 : Marie Curie obtient son diplôme de fin d’études secondaires avec la médaille d’or.

1891 : elle s’inscrit pour des études de physique à la faculté des sciences de Paris.

1893 : elle obtient sa licence en sciences physiques, en étant première de sa promotion.

1894 : elle obtient sa licence en sciences mathématiques, en étant seconde.

1895-1896 : elle prépare à la faculté l’agrégation pour enseigner les mathématiques. Elle est reçue première.

1897 : Elle commence sa thèse (livre expliquant ses recherches) sur l’étude des rayonnements produits par l’uranium.

Découvertes :

1898 : Pierre et Marie Curie découvrent deux nouveaux éléments : le radium et le polonium.

  • Le radium a été découvert par les Curie le 21 décembre 1898, dans un minerai (roche) d’uraninite. Les Curie en avaient extrait tout l’uranium, pour constater que le reliquat était encore fortement radioactif.
  • Le polonium c’est le premier élément découvert par Pierre et Marie Curie, en avril 1898, au cours de leurs recherches sur la radioactivité. Le mot polonium a été ainsi choisi en hommage aux origines polonaises de Marie Curie, autrefois Maria Sklodowska.

1903 : Le comité Nobel récompensa Pierre et Marie Curie du Prix Nobel de Physique (pour la découverte de la radioactivité naturelle)

1911 : Prix Nobel de chimie pour Marie Curie (pour l’extraction du radium).

Utilisation :

1901 : Pierre Curie et Henri Becquerel publieront ensemble une note sur « les effets physiologiques des rayons du radium » : c’est le début de la radiothérapie que l’on appelait à l’époque radiumthérapie ou Curiethérapie.

1912 : Institut du Radium dirigé par Marie Curie, elle utilisera les propriétés du radium sur les organismes vivants, Marie Curie développe, en partenariat avec le Dr Regaud, une thérapie pour soigner les cancers. C’est ainsi que naît la « curiethérapie » qui consiste à irradier localement la tumeur en introduisant de fines aiguilles contenant le radium.

1ere Guerre Mondiale : La voiture radiologique permettait de repérer des fractures et de localiser balles et éclats d’obus avant toute chirurgie.

Voiture radiologique dépliée

Dès le début du 20ème siècle : le radium est utilisé pour réaliser des peintures radio-luminescentes (industrie horlogère : réveils et pendules fluorescents, balisage nocturne)

Un peu plus tard : des fabricants de produits pharmaceutiques diffusent de nombreux produits dérivés contenant du radium aux vertus miraculeuses, non vérifiées.

Les risques :

Ce n’est que progressivement que l’on se rendra compte du danger des rayonnements du radium.

1917 : plusieurs cancers sont signalés chez des ouvrières qui utilisent une peinture luminescente au radium.

1921 : des recommandations sont mises en place (les murs des salles de radiothérapie sont désormais doublés de plomb, …)

1934 : le Ministre du Travail classe les maladies liées à la fabrication des sels de radium dans la liste des maladies professionnelles.

1937 : le radium est interdit pour les utilisations non médicales

L’essentiel :

Pierre et Marie Curie sont 2 grands physiciens qui ont passés leurs vies à faire des recherches.

Le radium fut la plus grande découverte réalisée par ces chercheurs.

Ils se sont dévoués aux autres (pendant la 1ere Guerre mondiale, guérison de cancer) pour mettre à profit leurs découvertes.

Romane et Gwenaelle

Le cinéma

1895 : Le cinéma

Les frères Lumière ont inventé en 1895 le cinéma avec leur cinématographe qui sert à enregistrer des images sur une pellicule et les projeter sur un écran.

1929 : Le cinéma parlant

Avant, le cinéma était accompagné de musique par un pianiste ou organiste. Mais le cinéma reste muet. Un peu plus tard, les scènes sont remplacées par du dialogue.

1937 : Le cinéma en couleurs

Le premier vrai film long métrage en couleurs (par procédé technicolor) est Becky Sharp (1935) mais il n’a pas eu grand succès. Ce sera « Blanche neige et les 7 nains » (1937) qui va convaincre le public avec des couleurs naturelles.

A quoi sert cette invention ?

Elle sert à divertir, à faire plaisir et à informer.

Voici quelques extraits des premiers films :

« L’arroseur arrosé » – 1896 – Frère Lumière (Louis Lumière, Auguste Lumière)

« La sortie de l’usine Lumière à Lyon » – 1895 – Louis Lumière.

Le saut à la couverture -1895 – Louis

Chloé et Bianca

La bicyclette

 

 

 

 

 

Une bicyclette ou vélo est un véhicule composé de deux roues alignées l’une derrière l’autre.

Le principe de la bicyclette avait révolutionné le moyen de transport, parce que, avant, les véhicules avaient des roues parallèles.

Le vélo avance grâce à l’effort fourni par le cycliste.

La bicyclette est beaucoup utilisé dans le monde comme moyen de transport.

En 1817 un allemand qui s’appelle le baron Drais de Sauernbron inventa la draisienne qui avait un cadre avec deux roues. On était assis dessus et on poussait avec les pieds.

En 1861, le Français Pierre Michaux ajouta des pédales sur la roue avant, les pieds ne touchaient plus le sol.

En 1866 le vélo prend le nom de la marque bicycle.

Pour aller plus vite on fait une très grande roue avant. Ce type de bicyclette qui s’appelle le grand-bi, apparaît en 1872.

Et enfin en 1884 l’Anglais Staley met une chaîne aux vélos. Et comme c’est un petit bicycle, on l’appelle bicyclette.

Le vélo est un loisir mais aussi un sport. Il y a beaucoup de courses de vélo comme le tour de France, Paris Roubaix et d’autres.

Solenne et Tiphaine

Louis Pasteur

Ses débuts

Né le 27 décembre 1822 à Dole dans le Jura , Louis Pasteur fréquente l’école puis le collège d’Arbois à partir de 1831. Élève doué, il obtient le baccalauréat en français et en mathématiques puis il est licencié en sciences. En 1847, il reçoit un doctorat avec spécialisation en physique et en chimie.

Ses premières recherches et prix

En 1848, il découvre que certains cristaux de structures identiques ne dévient pas la lumière de la même façon : certains la dévient vers la droite, d’autres vers la gauche ; c’est l’isomérie.
En 1852, il fait de nouvelles recherches sur les cristaux.
En 1853, Louis Pasteur est fait Chevalier de l’ordre impérial de la Légion d’Honneur.
La fermentation

En 1854, il fait une découverte capitale : les levures sont des êtres vivants à part entière responsables de la fermentation et non des sous-produits de celle-ci, comme de nombreux chimistes le croient.

De 1857 à 1862, il étudie les fermentations lactique et alcoolique et démontre que:

  •  toute fermentation est due à la présence d’un micro-organisme;
  •  à chaque fermentation correspond un ferment particulier.

C’est l’origine de toute la technique microbiologique.

Il propose le terme de « anaérobie » pour le ferment qui a la propriété de vivre sans air, et le terme « aérobie » pour le micro-organisme qui exige la présence de l’oxygène libre pour se développer.

Il conclut que la fermentation est la conséquence de la vie sans air.

Le vers à soie et la pasteurisation
A partir de juin 1865, Louis Pasteur passe quatre ans à Alès (Gard) pour y étudier la maladie qui décime les élevages de vers à soie, la pébrine. Ses observations lui permettront de conclure que seulement les œufs vivants et atteints de la maladie pouvaient répandre la maladie. Par conséquent, la solution était de choisir des œufs qui n’étaient pas atteints de la maladie pour créer des cultures saines. En adoptant cette méthode, la sériciculture (élevage du vers à soie ) en France a été sauvée d’un désastre économique.
La même année, il met au point la méthode de conservation et d’amélioration des vins, et effectue des travaux sur la pasteurisation. C’est un procédé de conservation des aliments par lequel ceux-ci sont chauffés à une température précise, pendant une durée précise, puis refroidis rapidement.
Découvertes sur les maladies et vaccinations

En 1877, il effectue des études sur les maladies infectieuses (staphylocoque, streptocoque, pneumocoque).

En 1879, il fait des études sur la peste et découvre que les cultures vieillies du microbe du choléra injectées aux poules ne déclenchent pas la maladie. De plus, elles résistent à de nouvelles infections.

En 1880, il débute ses recherches sur la rage, à la mort d’un enfant à l’hôpital Sainte-Eugénie.

En 1881, le vaccin du charbon est mis au point.

En 1883, Louis Pasteur réalise la vaccination contre le rouget des porcs à l’aide d’un virus atténué.

En 1884, Louis Pasteur expose le principe général des vaccinations contre les maladies virulentes.

Le 6 juin 1885, Louis Pasteur reçoit la visite de Marie-Angélique Meister dont le fils Joseph a été mordu par un chien soupçonné de porter la rage. Il commence les injections et trois mois plus tard, l’enfant est sauvé.

Le 1er mars 1886, sur 350 personnes vaccinées, une seule est décédée. L’Académie propose alors de créer un établissement destiné à traiter la rage après morsure.

Pasteur a fondé l’immunologie.

Le 14 novembre 1888, l’Institut Pasteur est inauguré par Sadi Carnot.

Le 28 septembre 1895, Louis Pasteur décède à Villeneuve-l’Etang .

Ce qu’il faut retenir de Pasteur
Louis Pasteur a risqué sa vie pour développer des vaccinations pour nous protéger des bactéries et des virus comme ceux de la peste et de la rage . Il est bien connu comme un chimiste qui a découvert la pasteurisation. Il est plus connu pour être la première personne qui a développé les vaccinations.

En savoir plus sur les premiers trains à vapeur

La locomotive à vapeur a été inventée en 1804 par Richard  Trevithick au Royaume Uni. Il s’est appuyé sur les recherches d’autres inventeurs du milieu du XVII siècle.

Elle se décompose de trois parties :

  • le véhicule,
  • le foyer  et la chaudière qui produit la vapeur,
  • et le moteur à vapeur qui transforme la vapeur en force motrice qui passe dans les pistons afin de faire avancer le véhicule.

La locomotive  circule sur des rails. On se sert de charbon, de bois ou de pétrole pour chauffer de l’ eau et la transformer en vapeur. Avant de pouvoir rouler et voyager il faut alimenter la locomotive en eau et en combustible.

Au début de sa création, la locomotive est essentiellement utilisée pour le transport de marchandises, le plus souvent du charbon. C’est en 1825 que les trains de voyageurs commencent à se développer.

C’est une invention qui a apporté de grand changement dans la vie de l’homme.